Pourquoi je travaille en inch?

Comme beaucoup, j’ai appris le patchwork dans un club. J’ai appris à dessiner mon bloc, faire mes gabarits en bristol.

Aujourd’hui, on peut faire des blocs sans avoir à tracer sur le tissu. Les Américaines nous ont montré le chemin. Quand je vois les Françaises prônant le « vrai patchwork à la main » comme au USA, je m’amuse!

Les Américaines nous proposent donc des modèles avec une coupe rapide: les mesures sont données AVEC les marges de couture, c’est à dire la largeur entre votre aiguille et le bord du tissu. Nos machines ont parfois un pied fin (à l’ancienne comme les vieilles Singer): mesurez! 0.6 cm. donc 1/4 d’inch (ou pouce). Ma machine a une largeur standard de 0.9 cm, mais un pied est fourni pour guider le tissu pour le quart d’inch. Comme c’est une électronique, elle a une touche qui me permet de déplacer l’aiguille pour un quart d’inch ou même 0.7 cm comme bon nombre de modèles où il est indiqué  » 0.75 arrondi à 1.5 cm pour les deux bords ».

Donc, vous l’aurez compris, on ne fait pas de conversion cm/inch!! meilleure façon de faire des erreurs et de se dégouter du patch machine. On laisse les modèles en inch, et on garde son matériel en cm pour les modèles européens.

Dans ma vidéo « Leçon 3 patchwork à la machine« , je vous montre comment voir la marge de couture de votre machine et comment l’adapter éventuellement.

Utilisez les mesures impériales permet d’être vraiment sûre d’avoir de bonnes mesures, j’entends par là, que les intersections seront impeccables! (oui, parce que à la machine aussi on peut faire de la précision, n’en déplaisent aux tenantes d’un patch main. on n’est pas dut tout dans les mêmes méthodes, tout simplement!)

Ainsi, j’ai investi dans 2 règles: une rectangulaire de 6. 1/2″ x 24 1/2″ et une carrée de 6 1/2″. Toujours dans cette vidéo « Leçon « , vous verrez deux marques différentes de règles.

A travailler en inch, vous aurez accès à bon nombre de modèles gratuits sur les sites de fabricants de tissus américains (Moda, Art Gallery Fabrics, Michael Miller….) et sur les blogs qui organisent des Quilt along dont le mien!

L’avantage est aussi que des mesures reviennent souvent: 2 1/2″ par exemple qui est la largeur des jelly rolls. Ainsi quand vous avez des chutes vous pouvez les classer dans des boites étiquetées par largeur: 1 1/2″, 2 1/2″ …. Très pratique pour ne rien gaspiller!!

Alors si vous voulez vous lancer, je vous confie au bons soins de Nadège de « Patchwork Facile » qui vient de faire un post sur les Inches: histoire et explication de fonctionnement! Vous allez tout comprendre!

Vous trouverez donc des modèles (haut du blog) en gratuit comme le quilt along Rhapsodie en inch pour essayer!

Alors, qu’en pensez vous?

17 réflexions au sujet de « Pourquoi je travaille en inch? »

  1. C’est tellement plus simple de travailler en inches, je suis bien d’accord avec toi… c’est comme ça que j’ai commencé et que je fais la plupart du temps. Ce qui fait d’ailleurs que sur un modèle proposé en cm, je suis un peu perdue… Bonne journée. Marie Christine

    J'aime

  2. Travailler en Inch est vraiment très agréable. C’est vrai qu’il y a des mesures qui reviennent régulièrement ! Et l’éventail des possibilités de modèles s’élargit d’un coup !! Ahhh, les patch-addicts que nous sommes !! 🙂

    J'aime

  3. Pareil pour moi , je me suis mise aux niches pour le dear Jane et maintenant je trouve ça plus facile et plus net 🥰 pas de retour en arrière 😂😂😂

    J'aime

  4. Entre inch et centimètre, mon cœur balance… !! Mais le plus souvent il est vrai que je travaille en inch même si je dois après coudre à la main ! Oui je sais, je suis une espèce à part !! LOL !

    J'aime

  5. Alors je dois être une espèce encore plus à part car je travaille en cm et fais tout à la main! Bon week-end bises

    J'aime

  6. J’ai commencé en inch quand j’ai fait le Dear jane. La conversion en cm était vraiment impossible. Avec le matériel adapté il n’y a pas de problème. Je travaille à la machine principalement (sauf pour le dear jane…)

    J'aime

  7. Sur ma pfaff j ai un pied en inches que j avais acheté pour le Rhapsodie quilt
    Je l utilise tout le temps…pour toutes coutures..
    Bon week-end Corinne

    .

    J'aime

  8. Je travaille en inches ou en centimètres. J’ai des règles en centimètres et en inches. Mais je fais rarement des modèles! J’ai encore beaucoup de mal à me rendre compte des dimensions en inches. Bref, je jongle en inches et centimètres au gré de mes besoins.

    J'aime

  9. D’abord, chacun fait ce qui lui plait , lui convient…

    Perso, je reprends rarement un modèle à l’identique , je change les tissus et donc j’adapte en fonction de ce que j’ai en stock.
    Et même si je travaille à la machine depuis mon premier patch (et aussi à la main au coin du feu), le système métrique est quand même très pratique, et en plus mon imaginaire ne suit pas, et je suis obligée de convertir pour avoir une idée des dimensions du travail terminé
    L’ adoption du système métrique depuis la Révolution a permis à tous de s’approprier les notions de calcul, revenir en arrière, n’est ce pas un peu élitiste et puis pourquoi s’aligner sur les USA?

    Bref, je me répète; toutes les solutions sont bonnes ; surtout si nous sommes adaptables et capables d’interpréter un modèle au lieu de le cloner; mais ceci est un autre problème…

    Bonne journée et surtout bon patch!

    J'aime

  10. Je ne travaille pratiquement qu’en inch, c’est beaucoup plus aisé pour moi. La plupart de nos modèles sont en inch, et nous avons très souvent un pied patchwork avec les machines (soit 1/4 de inch de valeur de couture), l’habitude vient très vite. N’hésitez pas, c’est très confortable.
    Le principal, c’est que chacune ait beaucoup de plaisir à faire du patchwork, que ce soit en centimètre, ou en inch… Bon patchwork à toutes

    J'aime

  11. le titre de mon post est clair, c’est ma façon de faire et je ne veut pas obliger les gens à changer. J’espère ne pas être élitiste car je l’ai trop subi de la part des patcheuses qui font à la main. Je ne vois pas en quoi le système impérial aurait empêcher les gens d’apprendre les maths. Les fractions sont partout en cuisine au quotidien. donc vive la tolérance! Mais quand un sytème est pratique, il serait dommage de s’en priver par méconnaissance. bon patch!

    J'aime

  12. moi aussi j’aime travailler en inchs j’ ai maintenant du mal a travailler en cm . Bon week-end et bon patch

    J'aime

  13. Je travaille aussi avec les 2 avec une nette préférence pour les inches.
    Ta référence au patchwork à la main me fait aussi sourire. J’attends souvent cette expression « le VRAI patchwork ». Ce que j’aime dans l’univers des Quilts c’est que c’est un monde élastique et vaste. Entre le country et l’art textile plein de nuances existe. Et donc de l’espace d’exploration pour que chacune y trouve une place pour s’exprimer sans échelle de valeur.
    Merci Coco pour tes articles

    J'aime

  14. Ahhh ma Coco comme j’aime ton article ! Je te suis depuis pffff…. je ne sais plus 🤔 il n’y a pas plus bienveillante que toi en ce qui concerne le patch. Tu nous donnes un avis éclairé et chacune fait bien comme elle en a envie ! Perso je fais cm et inche parce que tu m’a donné envie d’essayer grâce à tes précieux conseils et jamais je ne me suis sentie obligée à quoi que ce soit 🤪. Je fais du main et machine et, encore aujourd’hui j’entends pfff le patch machine n’est pas du
    VRAI patch… ! Moi : Ah bon il y a du faux et du vrai patch ? 🤣🤣🤣 trop drôle ! À partir du moment où tu te fais plaisir, où tu aimes et partage cette passion ce n’est les mesures et la façon de coudre qui changera la donne…
    Merci Coco pour tes articles, ton investissement et d’être Toi tout simplement ! 😘
    Je te claque pleins de grosses bises 🥰

    J'aime

  15. en fonction des modèles soit inch, soit cm en fonction des modèles.
    c’est vrai que les américaines se facilitent la vie et elles ont bien raison.

    J'aime

  16. Ma Coco, j’arriiiiiiive… je ne travaille qu’en INCH ( sauf quand un groupe constitué par une certaine Cécile me contraint sans en avoir l’air à travailler avec des gabarits centimètres…;-)))
    Le demi centimètre me parait trop petit comme marge de couture( Anna Maria Horner explique même que de trop petites marges de couture créent des bosses et entravent le bon avancement de l’aiguille…) , 0,75 me parait trop grand…j’ai très vite adhéré aux inch… et que ça m’énerve ces championnes qui gèrent les conversions comme des calculettes, font leurs propres modèles de patch…bien loin du système commercial ( oh le gros mot… ;-)))
    Et même si le quilting trouve ses origines en France, il est devenu un sport national américain , il doit son essor à cette nation; ce sont les quilteuses américaines qui font avancer la charrue….on trottine gentiment derrière
    Et je pièce beaucoup main en ce moment, c’est un défi au temps et à l’efficacité, au rendement, un retour au geste…j’ai des cycles ;-))))
    Bravo Corinne pour ton investissement, j’ai révisé mon point de départ en 8…que j’avais abandonné pour un point arrière…il faut que je m’y remette…
    bisettes
    Véronique

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.