La Box Pause Moderne

Bonjour à toutes, merci pour l’accueil et votre participation au débat sur la vie de créatrice de Patchwork en France! Le débat n’est pas clos évidemment.

Aujourd’hui, j’ai choisi de vous reparler de la box Pause Moderne!

J’avais fait un premier article ici. C’était la première fois que je cédai à la tentation d’un box. Au bout de 6 mois, je ne suis pas déçue! Les thés et tisanes ont été bues, les activités ont été faites sauf 3, faute de temps mais les vacances arrivent. La teinture végétale du mois dernier sera fait dès les premiers jours de vacances!!

Je reviens vous présenter le concept de cette box, certes à la demande de Sandrine mais parce que j’apprécie ses produits : vous recevez une fois par mois de quoi faire une pause pour vous avec une activité Do It Yourself (j’ai vraiment du mal avec cette expression, je préfère activité créative). Il y a aussi des gourmandises, une infusion/ tisane ou thé et un livret de développement personnel.

La box a un adjectif féminin par mois: ce mois ci c’est Délicate. Il y a eu entre autre Impatiente, Minutieuse, Marquante…

Sandrine, qui est la créatrice de cette marque est une jeune femme adorable qui mérite d’être soutenue dans son entreprise! Elle choisit avec soin ses produits et son compagnon réalise les illustrations sur chaque thématique. Sandrine travaille aussi dans un souci de développement durable et idéalement zéro déchet. (J’ai réutilisé ses boites pour faire mes envois!)

Alors voici le contenu de la box de ce mois-ci:

L’activité est l’aquarelle avec du bon matériel Faber-Castel, la pause gourmande est une tisane avec des petites guimauves, un savon artisanal à l’Ylang-Ylang de Maison Mère. Il sent super bon!!! Le livret de développement personnel porte sur l’imagination… vaste programme !

Si vous voulez acquérir une box, c’est ici. Vous pouvez aussi l’offrir et composez votre box sur mesure!

J’espère vous avoir donner envie de vous abonner à cette box et d’encourager ainsi les entrepreneuses françaises!

à mercredi pour les nouveaux blocs du QAL Rhapsodie!

Je vous souhaite une douce semaine, pour moi elle sera très chargée mais j’ai les douceurs de Pause Moderne pour me réconforter!

Débat: vivre du patchwork en France?

Bonjour à toutes,

Vert Prune a laissé ce commentaire sur la découverte du Simply Moderne 17:

« Merci pour cette présentation. Je suis abonnée depuis le n°1 et j’ai souvent le même questionnement. : en lisant l’article consacré à J. Gering, je constate encore une fois que ce qui est possible aux USA ne semble pas exister chez nous . Je me trompe peut-être, mais je n’ai pas d’exemples de quilteuses qui réussissent aussi bien en France, artistiquement ET financièrement. Des idées ? »

Question très intéressante à laquelle j’ai un peu réfléchi.

Je vous livre mon avis auquel vous pouvez bien sûr ajouter le votre en commentaire!

Je suis les quilteuses américaines depuis un petit moment: elles nous font rêver avec leur modèles, la taille de leur patchwork, la taille de leur atelier, leur stock de tissu…

Au final, vivent-elles toutes du patch, la réponse est clairement non! Je retire du lot quelques stars comme Tula Pink et encore, il faut voir l’implication de sa mère et son frère pour tenir ce business. Beaucoup d’entre elles (ou lui!) gardent un emploi à côté. Ex Mister Domestic garde son travail dans l’industrie pharmaceutique. Certaines tiennent une boutique de patch ou vendent leur services de quilting. D’autres officient en tant que Community Manager de fabricant de tissus ou de fil. Et il reste parfois le cas classique du mari qui a un emploi qui assure les mois creux. Si on reprend le cas de J. Gering, elle a été institutrice pendant longtemps avant de devenir présidente de la Modern Quilt Guild.

Il faut comparer ce qui est comparable! Le marché américain ne ressemble pas du tout au marché français ni même au marché européen (qui est en train de se former).

A la base: le prix du tissu! le prix en dollar est aux environ de 10 dollars, presque 10 euros…. Maintenant, le prix du tissu en Patch en France oscille entre 14 et 22 euros. Quand on achète un Fat quarter en France, elles peuvent acheter un demi-mètre voir le mètre. Aujourd’hui on peut avoir les collections presque en même temps qu’aux USA, presque… A voir chez les fabricants français/européens de se mettre au tissu qualité patch…

Ensuite: le marché. Les USA ont une population totale de 310 millions d’habitants. Le patchwork est pratiqué par bon nombre de femmes, quelque soit le niveau social ou l’origine géographique (rurale/urbaine). Pour rappel, la France compte 67 millions d’habitants. Même si on rajoute les régions francophones, cela ne fait pas la même possibilité de vente (patron ou tissu). Le taux de femmes actives est sensiblement le même aux USA et en Europe. Les Américaines ont l’anglais avec elles. Nous lisons l’anglais mais les Américaines n’iront pas lire les modèles français. En France, le patchwork repose aussi beaucoup sur le bénévolat (club et cours, asso et revue). Mon département comme celui de Paris n’ont pas de déléguée France Patchwork. Beaucoup de femmes travaillent et quand elles sont en retraite, elles quittent la région parisienne…

Continuons sur le style: aux USA, vous pouvez trouver du classique comme du moderne. En France, le moderne a du mal à trouver une grande place (malgré nos efforts!) La couture et matelassage main restent dominants. Les clubs se réunissent en semaine, les jeunes femmes qui travaillent sont évincées. C’est pourquoi j’avais ouvert un blog pour me sentir moins isolée.

La communication: regardez les succès des cours de coutures en ligne ou en boutique! Il faut faire pareil en patchwork, et cela commence. Mais les studios américains sont bien plus équipés que nous. Et côté marketing, ils assurent! regardez le succès du quilt festival de Houston… Nos salons français sont restreints en taille même si la qualité est là!. Les salons en Allemagne montent en puissance, les Anglais essayent aussi de créer de beaux événements (Birmingham).

Les créatrices américaines fonctionnent avec des sponsors...Quand j’ai lancé le Quilt Along des 100 jours , il y a 3 ans, ce fut un parcours de combattant (et en anglais évidemment!!). Le QAL Rhapsodie est bien doté car nous avons toujours bien assuré un retour aux sponsors, que l’expérience fait force.

Pour en revenir au côté artistique, la création prend du temps, il faut du matériel, commencer à se faire un nom, se présenter aux magazines. Un modèle vendu pour une revue ne permet pas de vivre de son art…Et inversement, beaucoup de créatrices françaises ne communiquent pas (donc je ne parle pas des boutiques)! Pas de blog ou de site, de page Instagram ou Facebook, parfois une boutique en ligne (mais avec une interface qui date). Certaines ne vendent qu’au revues et n’existent pas sur la toile. C’est leur choix sans doute. Je pense que leur côté artiste ne va pas avec le côté commercial…

Je livre une expérience: je fais un modèle d’une revue, je me fend d’un message à la créatrice plein d’éloge et lui signifie que j’ai mis un article sur mon blog. Aucune réponse alors que le mail a été lu… sympa? Pour l’avoir fait aussi avec des créatrices américaines, on a toujours un petit mot gentil!

Alors, côté success story française, on peut mettre en avant Cécile Franconie mais je la classe presque plus en broderie qu’en patchwork. Son style plait beaucoup aux Japonaises.

Nous avons aussi Odile Bailloeul (Fabricant Free Spirit), Axelle design (Fabricant Michael Miller ) pour les dessins des tissus. Pour des modèles strictement patchwork, il y a surtout du classique et du country: Nathalie Legendre, Atelier de Barbara, Jubama, Alice and Co, Féeféedille, Géraldine Augusto, Catherine Tourel, Sarahpatch,..(et là je sèche misérablement…pas de lien direct, je ne privilégie personne).

Vivre du patchwork est un défi. J’ai lancé ma micro-entreprise cette année pour vendre des modèles (zavez vu le placement de produit?), faire des démonstrations, des cours. L’administration française est un vrai bonheur au quotidien. J’ai plein de rêves (avoir une Long Arm!) que je réaliserai au fil des années mais pour l’instant je garde mon métier, ce qui empêche aussi de créer autant que je veux…Chaque chose en son temps…

J’espère avoir répondu à Vert Prune. Alors à vous, c’est l’avantage d’un blog! je serai ravie de lire vos commentaires sur ce vaste sujet! (et j’ai oublié la bataille inch/cm)

flèches de la forêt, modèle Atelier de Cocopatch

Découverte: Simply Moderne 17

Bonjour à toutes,

j’espère que vous profitez bien de ce weekend étendu pour vivre à rythme moins rapide! Le mois de juin est toujours bien rempli alors prenons le temps un peu pour nous!

Je vous propose de découvrir un petit peu du dernier Simply Moderne. Il sort en kiosque cette semaine! Les abonnées comme moi l’ont reçu ces derniers jours! Les photos sont un peu ternes, la météo n’aide pas…

La couverture fait tout de suite penser aux vacances grâce au modèle de Carole Massard:

Puis le sommaire avec les reportages des expo et les modèles:

j’ai sélectionné une page du quilt market à Kansas city:

mais aussi un super reportage sur Jacquie Gering, qui fut longtemps présidente de la Modern Quilt Guild, dans sa maison.

et les modèles: un sac par Les trésors de Nat (en tissus Art Gallery)

un joli patch coloré de Zen Chic:

et enfin, une vraie bombe à mon goût: le Tula Medallion de Mieke Duycke (femme adorable que j’ai pu rencontrée à Nantes.

Il y a aussi des modèles en tissus Kaffe Fasset!

Un beau numéro !

j’espère que je vous aurai donné envie de mettre la main sur ce numéro pour vos vacances!!

QAL Rhapsodie: les gagnantes de l’étape 3

Bonjour à toutes,

me voici cette fois à annoncer les gagnantes, Viodely est en weekend loin de son ordi! J’adore jouer les mère Noël!

J’attends vos adresses pour vous envoyer ces jolies choses!!

Le lot Olfa (planche de 45 x 30 cm) revient à Chantal T.

le lot Modern Patchwork (bon de 10 euros) est gagné par Judith R.

Les fils Wonderfil vont partir chez Nanie D.

Le lot Quilmania revient à Aurelquilts

le lot Bohin est gagné par Nadine T . (Pas de photo restée dans l’ordi de Viodely, mais il y a paquets d’aiguilles et d’épingles)

merci à tous nos sponsors!! Vos cadeaux sont très appréciés!!

bon weekend à toutes!

QAL #Rhapsodie: étape 4

bonjour à toutes,

visiblement les blocs vous plaisent toujours et les novices se perfectionnent! On apprivoise sa machine à coudre, les marges sont bien gérées, les angles sont bien calés.

On est super fières de vous!!!

voici les 2 nouveaux blocs: fichiers corrigés

bloc 7: Castle in the Air

bloc 8: Hidden Star

La gagnante de mon tuto de la Trousse Adelaïde est Christine cplm! J’envoie par mail le tuto!

à vendredi pour les gagnantes de l’étape 3!

Un sac pour l’été: Finley Tote de Sotak Handmade

bonjour à toutes,
les fidèles lectrices de ce blog connaissent mon point faible/addiction pour les sacs.

Quand Svetlana de Sotak Handmade a proposé de faire en sewalong son patron Finley Tote, je n’ai pas trop réfléchi , j’ai coupé mes tissus!

J’ai déjà réalisé un de ses modèles ici: ils sont bien illustrés et expliqués.

Pour ma version du sac Finley, j’ai osé coupé dans des tissus d’Alison Glass qui attendaient une belle occasion et un tissu sergé bleu canard des Tissus des Ursules, près de chez moi.

tissu Alison Glass pour la doublure aussi (oui ma fermeture est un peu de travers, en fait c’est le tissu qui a été coupé un peu décalé par rapport au motif…

Je suis assez fière de la fermeture du dessus avec le raccord de motif…

Et ce qui est encore mieux, j’ai utilisé des fermetures éclair que j’avais en stock.

Ce sac est de bonne contenance, j’ai deux commandes de sac, il aura des petits frères pour être offerts.

Je vous rappelle que mercredi il y des nouveaux blocs pour le QAL Rhapsodie et vendredi des gagnantes! Je vous souhaite une bonne semaine!

Nouvelle collection d’Axelle Design et nouveau patron: jouez!

Les chanceuses des environs de Nantes ont pu voir et même acheté la nouvelle collection d’Axelle Design Sea Dreams pour Michael Miller Fabrics samedi dernier.

Pas de mystère, la collection a pour thème la mer!

J’ai donc réalisé un baby quilt en vert et rose:

et Josiane a réalisé en bleu un panneau en Bargello! Une technique qui a toujours un super effet!! Les patron seront bientôt sur le site de Michael Miller Fabrics ici et .

Si vous voulez acquérir les tissus en avant première, Axelle les vend sur sa boutique Etsy.

Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, j’ai bien cogité sur une trousse avec une armature métallique (de la Couserie Créative, qui devrait avoir le réassort rapidement) qui permet de laisser la trousse bien ouverte.

je vous présente la Trousse Adelaïde!

Dans sa version première, en tissus Andover

Et la voici en tissus Sea Dreams:

Pourquoi Adelaïde? Histoire-géo! C’est le prénom de la femme d’Hugues Capet et une ville d’Australie que j’aimerai bien visité un jour! J’espère qu’elle inaugure une longue liste de patrons d’accessoires pratiques comme j’aime! Pour acheter le patron: Etsy ou Makerist

A vous de jouer! Voulez vous gagner le patron de la trousse et les tissus pour la réaliser?

Le jeu se fait sur Instagram. Mais je fais gagner un patron dans les commentaires qui seront laissés sous cet article aussi! résultat mardi prochain!

Mes avancées du moment

Bonjour à toutes,

à force de penser au QAL, j’ai trainé à vous montrer ce que j’avance de mon côté!

enfin, ce que je peux montrer! je ne peux vous montrer le matelassage du Rhapsodie et d’autres surprises qui me tardent de vous montrer d’ailleurs!

Commençons par le QAL Mosaic d’Easypatchwork. Karen est une Américaine qui vit en Allemagne, qui publie beaucoup dans les revues et donne des cours. Elle nous offre également un modèle gratuit sous forme de QAL mystère.

Etape 1: le médaillon central (tissu Mountain Meadow de Pippa Shaw chez Figo chez Modern Patchwork,

Etape 2: première bordure:

je me suis lancée sur ce QAL car je savais qu’il y aurait des courbes, ce que je n’aime pas! oui, un peu maso! mais c’est en faisant que l’on dompte la bête!!!

Dans tout autre genre, j’ai pris sur le salon de Nantes un petit cartable (futur cadeau) de Sarahpatchwork, retour au matelassage à la main!

et pour finir, un mini patchwork que j’ai travaillé sur le coin des blogueuses: Summer Sun de Kathy Schmitz, posé sur ma porte de bureau grâce à une grosse épingle de sureté trouvée à Nantes (Au fil de l’Yères). J’ai ainsi toutes les saisons!

Si vous êtes intéressée, je vends les restes de tissus en un lot (notamment 90 cm de Crackle beige voir Instagram @cocopatchvideplacard) VENDU

Je vous souhaite un bon weekend!